Irvin Yalom, La Thérapie du Bonheur, Critique

Un film de Sabine Gisiger

Synopsis :

Irvin D. Yalom, auteur de best-seller, érudit populaire et existentialiste, est l’un des psychothérapeutes vivants les plus influents.  Ce long métrage cinématographique est plus qu’une biographie classique. Avec le Dr Yalom, nous voyageons dans un voyage existentiel à travers les nombreuses couches de l’esprit humain tout en partageant ses idées fondamentales et sa sagesse. Les livres du Dr Yalom se sont vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier et les critiques le décrivent comme un homme étourdissant, stupéfiant, inspirant, envoûtant, qui obsède et qui change la vie.

thérapie du bonheur couverture

Déclaration de la cinéaste :

« La mort de mon père il y a 13 ans m’a réveillée. C’est alors que j’ai réalisé que moi aussi je n’ai qu’une seule vie, que cette vie aura une fin, et que je devrais en profiter au maximum. Seulement : combien de fois sommes-nous notre pire ennemi, surtout quand il s’agit de relations et d’amour ? Combien de fois répétons-nous compulsivement les mêmes schémas ? Combien de fois réagissons-nous d’une manière que nous ne comprenons même pas nous-mêmes ? Combien de fois nous tourmentons-nous avec des pensées et des émotions conflictuelles ? Combien de fois agissons-nous à l’encontre de nos propres intérêts et de ceux des autres ?  J’ai trouvé que c’était un grand défi de vivre dans le présent – une vie qui n’est pas déterminée par les blessures du passé ni par les peurs de l’avenir. La psychothérapie analytique et la lecture des livres de Yalom m’ont aidée dans mon voyage à travers moi-même.

Mon introduction au monde de Yalom s’est faite via « Le bourreau de l’amour et d’autres récits de psychothérapie ». Dans le prologue, Yalom décrit un exercice de groupe, dans lequel il demande à des hommes et des femmes qui ne sont  » pas désespérés ou dans le besoin, mais qui réussissent, et qui fonctionnent bien  » de se poser une seule question : « Que voulez-vous ? » Je citerai ce passage plus en détail, car il contient l’essence de son expérience thérapeutique : « Les membres du groupe ont lancé un appel à ceux qui sont perdus à jamais – parents, conjoints, enfants et amis morts ou absents : « Je veux te revoir. » « Je veux ton amour. » « Je veux savoir que tu es fier de moi. » « Je veux que tu saches combien je t’aime et combien je suis désolé de ne pas te l’avoir dit. » « Je veux que tu reviennes, je suis si seule. » « Je veux l’enfance que je n’ai jamais eue. » « Je veux être en bonne santé, être jeune à nouveau. » « Je veux que ma vie ait un sens. » « Je veux accomplir quelque chose. « Je veux compter, être important, me souvenir. » Tant de choses à désirer. Tant de nostalgie. Et tant de douleur, si près de la surface, à quelques minutes de profondeur. Douleur du destin. Douleur d’existence. Douleur qui est toujours là, ronronnant continuellement sous la membrane de la vie. « La douleur est trop facilement accessible. » En fin de compte, Yalom dit que c’est une question de conditions sociales, de caractère personnel et de moyens financiers qui déterminent si quelqu’un suit une thérapie. La souffrance dans la vie est cependant universelle. Nous sommes tous confrontés à plusieurs reprises à la question de savoir qui nous sommes, ce qui nous motive réellement, la question du sens de tout cela. Avec « Vivin Yalom, La Thérapie du Bonheur », j’ai voulu faire un film qui affecte les spectateurs de la même manière cathartique que la lecture des livres d’Irvin Yalom sur moi-même – un film qui inspire le public à penser à eux-mêmes et à leur propre existence. » Sabine Gisiger

 

Irvin Yalom la thérapie du bonheur Sabine Gisiger

Biographie de la cinéaste :

Sabine Gisiger est née en 1959 à Zurich ; elle a étudié l’histoire à Zurich et à Pise et a obtenu son diplôme en 1988. Elle a écrit sa thèse de fin d’études sur l’histoire des femmes de chambre.

En 1989, elle a suivi une formation de journaliste à la télévision suisse et a ensuite travaillé pendant de nombreuses années comme reporter en Suisse et à l’étranger. Sabine Gisiger réalise des documentaires en tant que réalisatrice indépendante depuis 1990. En 2000, elle a fait sensation avec son documentaire « DO IT » qu’elle a réalisé avec Marcel Zwingli. Cela a fait sensation à l’international, ce qui lui a valu de remporter le prix du film en 2001 pour le meilleur documentaire suisse. Elle a eu encore plus de succès avec ses films « Gambit » en 2005 et « Gourou Bhagwan, sa secrétaire et son garde du corps » (avec Beat Häner) en 2010, qui ont tous les deux, été nominés pour le Swiss Film Award.

Depuis 2002, elle enseigne le cinéma documentaire à la ZHDK Zurich (Master Class) et à la Lucerne School of Art & Design. Sabine Gisiger est membre de la Commission Fédéral du Film depuis 2012.

Irvin Yalom la thérapie du bonheur Irvin

Son sujet de biographie avec Ivin Yalom :

Auteur américain à succès, érudit populaire et existentialiste, Irvin D. Yalom est l’un des psychothérapeutes vivants les plus influents. Les livres du Dr Yalom se sont vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier et les critiques le décrivent ainsi : « Plier l’esprit », « inspirer », « hanter », « changer de vie ». Il est l’auteur des best-sellers « La Méthode Schopenhauer», « Mensonges sur le divan», et « Le Bourreau de l’Amour », ainsi que l’auteur de plusieurs manuels classiques et de romans sur la psychothérapie. Dans ses romans et ses histoires, qu’il appelle « l’enseignement des récits », il combine l’expérience psychothérapeutique, la philosophie et la recherche historique avec des histoires passionnantes et profondes. Le message est toujours le même : il vaut la peine d’essayer de se connaître soi-même et de briser les vieux schémas.