Spasmophilie et symptômes permanents

Spasmophilie et symptômes permanents

Spasmophilie et symptômes permanents

Les scientifiques ont déjà découvert que la spasmophilie est étroitement liée au rachitisme. Elle est donc considérée comme une maladie infantile, mais sa progression est également possible chez l’adulte. Il convient de noter que cette pathologie est très dangereuse, car elle représente une menace non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie de l’enfant. Par conséquent, dès les premiers symptômes, il est important de commencer immédiatement à fournir des soins d’urgence pour prévenir le développement de complications (troubles respiratoires, convulsions, troubles de la conscience).

Étiologie

La principale raison de la progression de la spasmophilie chez les enfants est un manque de calcium. Par conséquent, souvent, cette maladie commence à progresser avec :

  • Hypervitaminose à la vitamine D : ceci est généralement observé pendant le traitement contre le rachitisme
  • Alimentation inadéquate et déséquilibrée : la nutrition joue un rôle extrêmement important dans le développement normal de l’enfant, en particulier dans les premiers mois de sa vie. On constate que la spasmophilie progresse souvent chez les enfants allaités au sein
  • Prématurité : le risque de développer la maladie est plusieurs fois plus élevé chez les prématurés.

Il est à noter que cette pathologie progresse souvent au printemps, lorsque la lumière du soleil devient plus intense. La cause du développement de la spasmophilie dans ce cas est l’hyperexcitation de la vitamine D dans la peau (sous l’influence du soleil). C’est particulièrement dangereux pour les enfants qui sont traités pour le rachitisme et qui reçoivent déjà ce supplément vitaminique.

Formulaires

La spasmophilie chez l’enfant se présente sous 2 formes cliniques, à savoir la forme latente et explicite.

  • Forme latente

Dans ce cas, les symptômes de la spasmophilie sont pratiquement absents. Ne les identifier qu’à l’aide d’une enquête spéciale. C’est le plus grand danger d’une forme latente – les parents peuvent ne pas savoir que leur enfant développe une pathologie aussi dangereuse. La transition vers une forme explicite se produit après un stress sévère, des maladies infectieuses et d’autres facteurs de provocation.

  • Forme explicite

Cette forme de spasmophilie se présente en trois variantes. Peut apparaître comme l’un d’eux, et plusieurs à la fois :

  • Laryngospasme : les spasmes de la glotte surviennent brusquement. La lumière du larynx peut se chevaucher partiellement ou partiellement. En conséquence, de tels symptômes apparaissent : changement de voix, violation de la respiration. L’attaque ne dure pas longtemps (environ 2 minutes). En règle générale, après cela, l’enfant s’endort tranquillement.
  • Spasme des pieds et des brosses : les cliniciens appellent aussi cette condition un spasme carpopédique. Symptômes caractéristiques : les mains sont serrées contre le corps, les brosses sont dans l’hypertonus et sont pliées, les membres inférieurs sont également en position pliée. Durée des spasmes de quelques minutes à plusieurs heures. Des soins d’urgence sont nécessaires pour prévenir le développement de complications dangereuses ;
  • Eclampsie : la version la plus lourde du flux de tétanie. Au début, il y a de tels symptômes : une respiration rare, l’enfant devient raide. Au fur et à mesure que la maladie progresse, avec les signes indiqués, il y a des convulsions de tout le corps, des morsures involontaires de la langue et des mictions. Habituellement, une telle crise dure moins d’une demi-heure, mais des cas ont été enregistrés lorsqu’elle durait plusieurs heures. Il est important de commencer immédiatement à fournir des soins d’urgence à l’enfant.

Spasmophilie et symptômes

Le patient atteint de spasmophilie présente de tels symptômes :

  • Des contractions des structures musculaires sont observées sur les bras et les jambes
  • Spasmes des pieds et des brosses
  • Il peut y avoir des crises dans tout le corps. Habituellement, ce processus s’accompagne d’une morsure de la langue, d’une miction involontaire et d’une altération de la conscience.
  • L’hyperhidrose
  • Une tachycardie
  • Un laryngospasme ;
  • Une constipation.

Comme la principale cause de la progression de la maladie est l’hypocalcémie et l’hypovitaminose à la vitamine D, qui sont observées dans le rachitisme, cette symptomatologie peut être complétée par des signes de cette maladie.

Spasmophilie : maladie de l’adulte

La spasmophilie chez les adultes est beaucoup moins fréquente que chez les enfants. La principale raison de la progression de cet état chez l’adulte est inconnue. J’en ai surtout marre du beau sexe. Facteurs de risque :

  • Forte tension nerveuse
  • La présence de maladies infectieuses ;
  • La période de gestation et de lactation
  • Hémorragie
  • Présence de néoplasmes bénins et malins dans l’organisme
  • Extraction des glandes parathyroïdes

Spasmophilie et diagnostic

Si vous présentez les premiers signes indiquant une pathologie, vous devriez consulter immédiatement un pédiatre ou un neurologue. Le plan de diagnostic standard est le suivant :

  • Collecte d’une anamnèse de la maladie
  • Donne au médecin l’occasion d’identifier les signes caractéristiques du rachitisme
  • Une analyse sanguine pour évaluer la concentration de calcium ;
  • ECG

Traitement de la spasmophilie

Si vous présentez des symptômes qui indiquent un laryngospasme, vous devriez immédiatement commencer à prodiguer des soins d’urgence à l’enfant :

  • Il est posé sur une surface plane et ferme
  • S’il y a des vêtements qui se plissent, il faut les défaire ou les enlever ;
  • Si possible, donnez de l’air frais à l’enfant.
  • Il est important pendant les soins d’urgence d’essayer de maintenir un environnement calme autant que possible afin de ne pas effrayer l’enfant
  • La peau du visage est arrosée d’eau froide

La muqueuse nasale est irritée par l’ammoniaque ou chatouillée avec un tampon de gaze.

Si l’attaque commence, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Les spécialistes pour son arrêt pénètrent dans la veine de gluconate de calcium ou dans la solution de chlorure de calcium à 10%. Tout cela se fait sous contrôle constant de la fréquence cardiaque. Si les premiers soins n’ont pas donné les résultats escomptés, l’intubation de la trachée est réalisée pour assurer la normalisation de la fonction respiratoire.

La complication la plus grave de la spasmophilie est l’insuffisance cardiaque. Dans ce cas, dès que possible, commencez un massage cardiaque indirect. Après l’arrêt de l’attaque, on prescrit à l’enfant, comme traitement, de prendre des doses moyennes de vitamine D pendant un mois.

Complications de la spasmophilie

En l’absence d’un traitement adéquat et opportun, un enfant peut être observé :

  • Crampes
  • Fonction respiratoire altérée

Avec la détection précoce de la pathologie et la restauration de la concentration de calcium, le pronostic est positif. La forme négligée de la maladie représente un grave danger pour la vie et nécessite des soins d’urgence immédiats.

Préventions

Il est beaucoup plus facile de prévenir la pathologie que de la traiter. Si vous respectez les recommandations suivantes, vous pouvez réduire considérablement le risque de spasmophilie progressive :

  • Pour les enfants nourris artificiellement, il est nécessaire d’inclure dans leur alimentation du lait de donneurs naturels
  • Une nourriture de qualité supérieure : le régime alimentaire comprend du fromage cottage, de la viande, du lait, des carottes, du chou et autres

En savoir plus sur la médecine non conventionnelle.